ASR, le test

L’ASR produit un effet similaire à un pont auto-bloquant.

La limite d’adhérence reste la cohésion du sol.

En terrain très gras, hormis les chenilles, seuls les pneus  possédant un profil très profond, comme les pneus de tracteurs, ont suffisamment de mordant pour sortir des ornières.

Le test a montré que le dispositif ASR s’enclenche si une différence de vitesses de rotation entre les roues de traction est détectée.

Quand les deux roues sont prises dans une ornière et que les pneus ont suffisamment de profil pour permettre au moteur de produire du couple alors les vitesses de rotation des roues de traction se synchronisent, la limite de cohésion du terrain est atteinte.

Malgré la faible distance parcourue durant le test, les conditions étaient difficiles pour le véhicule.

Les résultats, conformes aux attentes, furent riches en enseignement.

Traces dans un terrain très gras et en forte pente

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s